mardi 30 juin 2009

Sortie de Firefox 3.5

Ça y est, Firefox 3.5 vient de sortir en fin d'après-midi. Comme d'habitude, il est disponible sous Windows, Mac et Linux et dans de nombreuses langues.

Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, vous présente les nouveautés dans cette vidéo :

Source de la vidéo : Clubic


Et pour les anglophones, il y a aussi cette petite vidéo de démonstration :


Sources :

vendredi 26 juin 2009

Vrac

Un vrac avec des liens un peu en retard et d'autres frais :

Et comme Hadopi 2 fait beaucoup parler d'elle ces jours-ci, une petite compilation de liens sur le sujet :
Vous remarquerez de nombreuses références au billet de Maitre Eolas sur le sujet dont je parlais la semaine dernière.

jeudi 25 juin 2009

Firefox 3.5

Une troisième Release Candidate vient de sortir. Les 3 RC sont sorties très rapidement, à quelques jours d'intervalle. La version définitive devrait finalement voir le jour avant la fin du mois. Mozilla met visiblement le turbo pour accélérer tout ça.

Du côté des nouveautés, quelques changements visibles pour l'utilisateur :
  • un moteur Javascript plus rapide
  • gestion de la vie privée
  • onglets détachables
  • géolocalisation
Mais surtout beaucoup d'améliorations pour les développeurs (que je copie colle depuis le StandBlog) :
Ça va être bon pour le Net, ça !

Sources :

mardi 23 juin 2009

Le monde selon Monsanto

De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien

C'est le titre d'un livre sorti il y a à peu près 1 an qui parle de la multinationale Monsanto, connue notamment pour les controverses de ces dernières années concernant le maïs génétiquement modifié MON810. Ça faisait un moment que je voulais le lire et c'est maintenant chose faite. Les faits relatés sont difficilement contestables tellement les références sont fournies.
Après cette lecture, les mots qui me viennent sont : écœurement, consternation et ... peur.
Je ne vais pas vous raconter le livre dans le détail, je ne peux que vous inviter à le lire mais je voudrais simplement vous décrire les grandes lignes.Pour commencer, il faut savoir que Monsanto, ce n'est pas seulement les OGM mais aussi :
  • les PCB (Polychlorobiphényles) : qui polluent encore de nos jours les fleuves et rivières français, notamment le Rhône malgré le fait qu'ils soient complètement interdits depuis 1987.
  • l'agent orange : défoliant utilisé massivement pendant la guerre du Vietnam et qui a fait la fortune de Monsanto à l'époque. Il a provoqué de nombreuses maladies et malformations chez les vietnamiens mais aussi parmi les soldats américains et leurs alliés.
  • la dioxine : déjà présente dans l'agent orange
  • le Roundup : herbicide total le plus vendu au monde soit disant écologique et biodégradable (Monsanto a été condamné pour publicité mensongère à ce sujet). Il est d'autant plus vendu que les OGM développés par Monsanto sont "Roundup Ready", c'est-à-dire qu'ils résistent aux épandages de Roundup (ou comment faire coup double ...)
  • l'hormone de croissance bovine : utilisé pour augmenter la production de lait mais provoque notamment des problèmes de mammites (nécessitant ensuite l'utilisation d'antibiotique pour être soignées), d'amaigrissement, d'abcès autour de la zone d'injection, de perte de qualité du lait, d'effondrement de la vache après arrêt des injections.
Au delà des produits élaborés, dangereux pour la santé et pour l'environnement, c'est la manière de faire qui est choquante. Tout est bon pour faire du chiffre : Publications scientifiques mensongères, cacher voire étouffer la vérité, cynisme, publicité mensongère, campagne de décrédibilisation de leurs opposants, pressions et attaques en justice. Et surtout, la promesse a toujours été de diminuer les pesticides et insecticides utilisés, de simplifier les cultures et d'augmenter les bénéfices des agriculteurs. Or il s'avère que, si cela est vrai au début, les résistances développés par les insectes et mauvaises herbes font que cela ne se vérifie plus au bout de quelques années. D'autant plus qu'il faut racheter les semences chaque année et qu'elles sont plus chères que les semences classiques. Et cela se fait au prix d'un appauvrissement des sols et d'une diminution de la biodiversité.

Le pire dans toute l'histoire de Monsanto est peut-être que les différents gouvernements (et organisations gouvernementales) dans le monde ont fermés les yeux sur tous les problèmes de santé et d'environnement que ces produits pouvaient causés. Pire, certains gouvernements ont complètement collaboré avec Monsanto de façon explicite, comme pour l'agent orange commandé par le gouvernement américain ou implicite pour que les OGM soient considérés de la même façon que les produits naturels. Au nom du sacrosaint libéralisme, l'administration américaine a même à une époque (George Bush père notamment) allégé au maximum les reglèmentations pour faciliter la vie des industriels et en sacrifiant en échange la sécurité des citoyens.

Mais le plus dangereux pour notre avenir, c'est que la contamination des OGM parait irréversible dans certaines régions du monde et la firme de Saint Louis ne se gêne pas quand elle le peut pour attaquer en justice ceux qui utilisent ces plantes sous brevets sans leur autorisation. Des brevets sur le vivant. C'est de cela qu'il s'agit. Une multinationale qui detient les droits sur les matières premières qui composent notre nourriture quotidienne (qui sont en plus souvent nocives), qui entend les imposer par tous les moyens et faire payer tous ceux qui les utilisent.

La résistance est de mise et on peut espérer que tous les procès auxquels Monsanto doit faire face finissent par aboutir et que Monsanto fasse faillite. Mais ensuite ? Une multinationale tout aussi peu scrupuleuse prendra-t'elle le relai ? Ou les gouvernements auront-ils compris la leçon ? Combien de temps faudra-t'il pour que les sols appauvris par les monocultures et l'utilisation intensive de Roundup se regénèrent ? Et à quel prix pour les petits producteurs ?

Le livre sur Amazon
Monsanto sur Wikipedia

dimanche 21 juin 2009

Essai

Eh non je vais pas parler littérature mais plutôt rugby. Juste pour vous proposer une petite vidéo de l'essai magnifique de Cédric Heymans hier lors du test match contre les All Blacks de Nouvelle Zélande. Les connaisseurs apprécieront je pense.

video

vendredi 19 juin 2009

Vrac

jeudi 18 juin 2009

Pont Trambouze Wassadou, semaine africaine du 20 au 28 juin.

Ci dessous une info venant de Rom :
Solidarité Pont Trambouze-Wassadou organise à partir du samedi 20 une semaine pour la découverte de l'Afrique de l'ouest, avec en point d'orgue le marché africain, le dimanche 28. Le programme se trouve ici, avec quelques infos .

Pont Trambouze est un village dans le nord du Rhône, proche du Lac des Sapins pour les connaisseurs (itinéraire Michelin).

Solidarité Pont Trambouze-Wassadou est une association créée en 2004 dans le but de développer l'éducation dans un village du Sénégal : Wassadou.

Elle offre aux enfants un meilleur accès à l'éducation, notamment en participant à l'achat de fournitures scolaires, mais aussi en leur permettant d'avoir un repas régulier, tous le midi, ou en leur offrant l'inscription en classe de sixième. Des actions ponctuelles et diverses sont menées dans le village dans le but de pérenniser l'action, mais aussi dans le but de devenir totalement autonomes à terme.

En cinq ans d'existence, l'assiduité des élèves a considérablement augmenté (au début de l'association, rare étaient les élèves à arriver ou terminer le "CM2"). Plusieurs élèves ont aujourd'hui la chance d'accéder au collège.

A noter que l'ensemble des bénévoles ne reçoivent aucune indemnisation, et que l'ensemble de l'argent collecté est reversé aux habitants de Wassadou.

Plus d'informations sur le site de l'association.

Venez nombreux, et au plaisir de vous croiser dans les rue Trambouziennes.

mardi 16 juin 2009

La culture "libre"

Je relaie ici une info venant du Framablog : la concept de "liberté" qui se cache derrière la notion de logiciel libre commence à faire parler d'elle dans les hautes sphères de la politique française (et européenne).
En effet, Daniel Cohn-Bendit, dans une interview accordé au Monde, met en opposition la logique du "système propriétaire" et la notion de "logiciel libre" :
Alors, à la lancinante question du "qu'allons-nous faire", je réponds que nous allons continuer à briser la logique du "système propriétaire" qui domine notre vie politique nationale, tant au niveau global qu'au niveau local, tant par l'Europe qu'à l'occasion des élections régionales. Plus que jamais, nous allons promouvoir la notion de "logiciel libre" appliquée à la politique et à la société.
C'est logique finalement, les notions de partage et de (bio)diversité ont tout leur sens dans la nature. Pourquoi pas dans l'écologie au sens politique ?

Sources :
En lien avec la fin de l'interview, signez l'appel pour le climat pour que des engagements forts soient pris en fin d'année lors du sommet de Copenhague : ça se passe ici.

Hadopi aux JO

Mais non, pas aux Jeux Olympiques, au Journal Officiel !
Voilà, ils n'ont pas perdu de temps, c'est paru samedi 13 juin après avoir été censuré par une décision du Conseil Constitutionnel le 10 ! Pas mal ...

Alors voilà, l'Hadopi va bien voir le jour, les premiers envois de mail devrait toujours partir à l'automne et la ministre Albanel promet un nouveau texte avant la fin du mois (!) pour modifier la partie coupure de l'accès Internet avec l'aide d'un juge. Reste à voir de quelle justice on parle parce que la seule que nous connaissons ne semble pas avoir ni le temps ni les moyens de s'occuper de milliers de dossiers par jour ...

vendredi 12 juin 2009

Vrac

  • Solaire libre : pour les panneaux photovoltaïque aussi, la question des logiciels libres peut se poser. Des interfaces réseau existent sur les onduleurs qui transforment le courant avant de le renvoyer dans le réseau EDF mais bien sûr ça ne marche que sous Windows. Mais des passionnés se sont mis au boulot pour proposer une alternative libre !
  • Vidéo : la montre « verte » qui mesure la pollution : c'est le Web 2.0 dans toute sa splendeur. Portez une montre qui relève en temps réel la pollution sonore, le taux d'ozone dans l'air ainsi que votre position GPS, puis transmet le tout à un serveur qui compile les informations et vous obtenez une cartographie de la pollution des villes. C'est un projet mené par FING. Le tout devrait être consultable librement en ligne et peut permettre d'éviter les ballades dans les coins trop pollués.
  • Jeveuxmesnotes.com, pour connaître ses notes avant les résultats du bac : pour les impatients, ce site propose (pas gratuitement) de vous donner votre note (à 2 points près). Le principe est simple, vous remplissez un questionnaire calqué sur l'épreuve et ça vous sort un résultat. Ça parait assez facile pour les épreuves scientifiques, beaucoup moins pour les littéraires. Si les résultats ne sont pas conformes, vous êtes remboursés. Ce que je préfère dans tout ça, le slogan :
    En juin, fais pas le con, garde ton brouillon !
  • Amazon lance son site de téléchargement de musique en France : ça y est, ça arrive ! Enfin ! Amazon vient de lancer son nouveau site de téléchargement de musique et ils ont tout compris selon moi : pas de DRM, un encodage de bonne qualité (256 kbits/s) et à un prix raisonnable pour du dématérialisé - des titres à partir de 0.49 € et 500 albums à 2.99 € (et pas que du vieux apparemment). Au total, un catalogue de 5,5 millions de titres à portée de clic. Pour le reste, ça reste encore trop cher à mon avis pour de l'immatériel (certains albums sont à 9 ou 10 €)
  • In Memoriam HADOPI : Explication de texte de Maitre Eolas concernant l'annulation de la loi Création et Internet
  • Hadopi : la partie non censurée de la loi promulguée rapidement : bon ben voilà la réponse à la question que je posais l'autre jour ...
  • Windows 7 livré sans Internet Explorer 8 en Europe : une bonne nouvelle pour la libre concurrence des navigateurs. Maintenant il faudrait que les assembleurs ne soient pas plus ou moins contraints par Microsoft à l'installer avant la vente de l'ordinateur

mercredi 10 juin 2009

Hadopi censuré !!!

C'est le scoop de la soirée !!! Le conseil constitutionnel a rendu son verdict et met la loi Création et Internet au placard. Merci messieurs, ça redonne un peu de confiance dans nos institutions, les concitoyens sont encore protégés un minimum.
Sont considérés anticonstitutionnel, principalement :
  1. Internet est un droit fondamental d'expression et de communication et ne peut être restreint que par une autorité judiciaire, pas une autorité administrative
  2. La présomption de culpabilité
  3. C'est à la justice de prononcer une sanction lorsqu'il est établi qu'il y a des téléchargements illégaux
Le verdict est sans appel :
Le rôle de la Haute autorité (Hadopi) est d'avertir le téléchargeur qu'il a été repéré, mais pas de le sanctionner
Malgré tout, la Haute Autorité Hadopi devrait voir le jour et les mails d'avertissement commencer à être envoyer à l'automne. Personnellement, j'aimerai que l'argent du contribuable ne soit pas gaspillé et qu'ils abandonnent purement et simplement cette autorité mais il ne faut pas trop rêver ...

Voici un compilation de liens honteusement pompée sur le StandBlog :

Le petit Nicolas et le téléchargement

Je me permet de reproduire ce texte rédigé par Ploum dans son intégralité et sans modification puisqu'il est sous licence CC By. Il est bien écrit et reproduit parfaitement le style du petit Nicolas. Je vous laisse apprécier ...
L'autre jour à l'école, on a fait un spectacle pour les parents, un vrai avec une scène et des projecteurs. On était tous habillés avec des lunettes de soleil, des vestes en cuir et on criait « Allumer le feu ! » très fort, c'était terrible. Maixent avait une guitare électrique en plastique et Eudes tapait sur une batterie. Et vous ne devinerez jamais qui la maîtresse avait choisi pour faire le chanteur ! C'est moi ! J'avais un micro en plastique et je levais mes lunettes pour regarder le public. C'était très chouette, on s'amusait bien. Nos parents ont été drôlement impressionnés même que Maman a dit qu'elle n'imaginait pas que nous puissions faire autant de bruit.
Papa il m'a caressé les cheveux avec un grand sourire en faisant « Hé ! Hé ! » et il m'a dit qu'il avait été chanteur dans un groupe et qu'ils auraient certainement sorti un tas d'albums si il ne s'était pas marié, ce qui m'a étonné parce que je savais qu'il avait failli être international de football mais chanteur, ça c'était nouveau; il est terrible mon papa.
Et puis, le lendemain, le directeur est entré dans la classe.
— Debout ! a dit la maîtresse.
— Assis ! a dit le directeur.
Puis il a dit quelque chose à l'oreille de la maîtresse qui a fait les mêmes yeux que Clotaire quand il est envoyé au tableau.
— Mes chers enfants, a dit le directeur. Nous avons reçu une lettre signalant que nous avons utilisé lors de notre fête une composition musicale sans l'accord des ayant droits. À titre exceptionnel, aucune mesure ne sera engagée contre l'école mais vous aurez demain la visite d'un expert qui vous fera une séance d'information sur le piratage.
Nous on a pas vraiment compris ce qu'il voulait dire mais on a pas osé demander car on a bien vu à la tête de la maîtresse que c'était pas le moment de faire le mariole et puis la cloche a sonné la fin de la classe.
Le lendemain, on est tous arrivé tout excité à l'idée d'avoir une formation au piratage. Moi j'aime bien les pirates. Jeudi dernier j'ai vu un film de pirates terrible où le gentil pirate doit travailler sur le bateau du mauvais pirate avec des tas de pirates qui font « Et une bouteille de rhum ! » et « À l'abordage moussaillon ! » puis il s'enfuit en libérant sa fiancée et le perroquet qui était sur l'épaule du méchant. Ils trouvent le trésor et le méchant les retrouve dans la caverne juste quand ils vont sortir et ils se battent pendant que la grotte s'écroule. Terrible.
Geoffroy, qui a un papa très riche qui lui achète tout ce qu'il veut, était venu habillé en pirate avec un bandeau sur l'œil comme le mauvais dans le film de jeudi dernier et un sabre en plastique. Le bouillon a sonné la cloche et on s'est mis en rang pour rentrer en classe.
Dans la classe, la maîtresse nous attendait avec la même tête que Clotaire les jours de composition de grammaire et un gros monsieur habillé tout de noir qui souriait très fort. Elle a tapé avec sa règle sur le bureau et elle a dit :
— Je suis très contente d'accueillir Maître Brouzouf, de l'industrie musicale, qui va vous parler du piratage.
Moi ça m'a étonné qu'elle dise ça parce qu'elle avait pas l'air contente du tout la maîtresse et elle ne nous a pas dit d'être sages comme elle fait toujours quand l'inspecteur vient en classe alors qu'on est de toutes façons plutôt sages. Et puis le monsieur il n'avait pas vraiment l'air d'un pirate mais Rufus a dit que si ça se trouvait, il était déguisé pour pas se faire repérer et que les méchants ça se déguise souvent pour tromper le bon mais que le bon le démasque en disant « C'était donc toi vil faquin ! ».
— Merci, a dit le gros monsieur. Mes chers enfants, vous appréciez certainement la musique, tout comme moi. Cependant, faire de la musique est un gros travail et il est normal qu'un musicien soit payé pour son travail. En utilisant de la musique sans payer, vous empêchez un l'artiste de subvenir à ses besoins. C'est ce que vous avez fait lors de votre fête avec la complicité de votre enseignante au détriment d'un grand nom de notre patrimoine culturel.
La maîtresse est devenue toute rouge.
— Si vous téléchargez de la musique sur Internet, a continué le monsieur, vos chanteurs préférés n'auront bientôt plus de sous.
Moi j'ai été drôlement surpris parce que je savais pas que les chanteurs ils devaient payer pour qu'on puisse télécharger de la musique sur Internet.
— Est-ce qu'il y en a parmi vous qui savent comment télécharger ?
Moi j'ai dis que oui et que c'est mon papa qui m'avait appris quand on a reçu l'ordinateur, enfin pas tout de suite parce qu'il a d'abord fallu que papa comprenne comment il fonctionnait l'ordinateur parce qu'ils avaient tout changé au magasin et que mon papa était pourtant expert mais pas sur ce modèle là.
Le monsieur, ça n'a pas eu l'air de lui plaire qu'on aie changé l'ordinateur au magasin. Ses sourcils ont fait des drôles de mouvements et il a dit tout bas :
— Même les parents ! Mon dieu !
Et puis il m'a demandé comment je faisais et je lui ai dit que quand je reçois un email d'un copain, je clique sur « Télécharger la pièce-jointe » et, bing ! j'ai la photo rigolote sur mon bureau et je peux l'envoyer à d'autres copains et que si il voulait que je lui apprenne à télécharger de la musique, il n'avait qu'à m'en envoyer par mail et je lui montrerai le coup du bing ! sur le bureau.
Le monsieur m'a regardé avec des gros yeux et il a dit que, en téléchargeant, les artistes finirait à la rue.
— C'est pas grave, a dit Eudes, l'autre jour près de chez ma tante Claire, j'ai vu un musicien qui était dans la rue. Et les gens lui jetaient des tas de sous.
— Et puis, a dit Geoffroy, qui habite une grande maison, si un artiste n'a plus de sous, il pourra toujours venir chez moi.
— Sans blague, a dit Eudes, tu crois vraiment que Johnny viendrait chez toi ?
— Parfaitement, a dit Geoffroy.
— Plutôt loger sous un pont, a dit Eudes, et bing ! il lui a donné un coup de poing sur le nez.
Agnan, c'est le chouchou de la maîtresse et on l'aime pas trop mais on peut pas taper dessus à cause de ses lunettes, il a dit qu'il avait calculé que Johnny avait encore de l'argent pour 12.737 années et que la question ne se posait donc pas. Il est fou Agnan.
— On ne t'a pas sonné sale chouchou, il a dit Eudes en menaçant de lui donner un coup de poing sur le nez.
— Mes lunettes, j'ai des lunettes, a hurlé Agnan en se roulant par terre et en pleurant.
La maîtresse a envoyé Eudes et Geoffroy au piquet, elle a mouché Agnan et Maixent a demandé au monsieur qui ne disait plus rien et qui avait l'air un peu surpris si il savait pourquoi il ne pouvait pas lire le CD qu'il avait acheté avec les sous qu'il avait reçu la semaine dernière pour avoir fait septième à la composition d'arithmétique. Le monsieur a dit que c'était certainement que le CD avait une protection pour empêcher le téléchargement et Maixent lui a dit qu'il ne voulait rien télécharger du tout, qu'il voulait juste écouter le CD qu'il avait acheté et que, sans blague, si il avait su il aurait rien acheté du tout, c'est vrai quoi.
Rufus a dit au monsieur qu'il était un peu bête, que si il avait voulu empêcher les téléchargements, il fallait mettre un verrou sur les téléchargements, pas sur le CD.
— C'est vrai, a dit Alceste, un gros copain qui mange tout le temps. Ma maman a mis un cadena sur l'armoire à confitures à la maison. Si elle l'avait mise sur la remise du jardin, j'aurais pu continuer à avoir de la confiture. Vous êtes un peu bête quand même.
Le monsieur, ça ne lui a pas plût du tout l'idée de la maman d'Alceste. Il est devenu tout rouge et ses narines se sont agitées drôlement vite. Il nous a expliqué que lui-même travaillait dans la musique et qu'il voyait bien que si nous continuions à ne pas payer, les artistes arrêteraient de faire de la musique, que tout le monde serait très triste et que lui-même perdrait son travail. Joachim a levé le doigt et il a demandé au monsieur ce qu'il faisait comme musique. Le monsieur a répondu qu'il ne faisait plus de musique mais qu'il avait joué un peu de l'accordéon dans son jeune temps sur quoi Joachim a répondu que c'était normal qu'il ne touche plus de sous si il ne jouait plus de musique et qu'il ne voyait pas en quoi c'était de sa faute si le monsieur perdait son travail. Alceste a ajouté qu'il ne devrait s'en prendre qu'à lui-même si ses confitures disparaissaient.
Le monsieur a regardé la maîtresse, il a dit que nous étions une graine de potence, que nous finirions au bagne et il est parti en claquant la porte.
La maîtresse a poussé un long soupir et on s'est tous tenu drôlement calmes en se disant qu'on avait peut-être un peu fait les guignols et qu'elle nous mettrait en retenue jeudi. Au lieu de ça, elle nous a regardé avec un grand sourire et elle a rigolé en nous appelant ses petites graines de potence. La maîtresse, c'est la plus gentille du monde.
Parce que, c'est vrai, il faut reconnaître qu'on n'a pas été très très sages. On n'a fait que parler de musique et confitures et le monsieur, finalement, il n'aura pas eu le temps de nous parler des pirates et des bâteaux et des trésors. Heureusement, hier, le facteur a amené un paquet pour moi. C'était un cadeau de Mémé, vous ne devinerez jamais quoi ! Un livre avec des tas de pirates qui crient « Et une bouteille de rhum ! » et des trésors. Elle est très chouette ma mémé.


Ce texte, rédigé en bépo avec pyroom, est un honteux piratage sous licence CC By de l'œuvre de deux de mes héros, Sempé et Goscinny, a qui je dédie ce texte et une grande part de mon imaginaire.

samedi 6 juin 2009

Vrac (suite)

Quelques liens supplémentaires pour compléter le premier vrac de cette semaine :

  • Quand Microsoft sabote Firefox avec une extension non désirée ! : de mieux en mieux, Microsoft installe automatiquement un plugin dans Firefox (soit disant de sécurité et critique) par le biais des mises à jour automatiques, sans rien demander à l'utilisateur et sans possibilité (simple) de le désinstaller. Mes amis, je vous le dit, il est grand temps de changer de système d'exploitation ... En attendant, faites attention aux prochaines mises à jour.
  • L'adresse IP, une donnée à caractère personnel selon des sénateurs : dans un rapport présenté hier, mercredi 3 juin, par les sénateurs Yves Détraigne et Anne-Marie Escoffier, on peut lire un certain nombre de propositions intéressante, comme le renforcement du role de la CNIL mais on retrouve aussi cette phrase :
    Les sénateurs « ont [...] acquis la conviction que l'adresse IP constituait un moyen d'identifier un internaute, au même titre qu'une adresse postale ou un numéro de téléphone par exemple ».
    Comme quoi, ils n'ont toujours pas tout compris ...
  • Une internaute convoquée par la police pour un commentaire sur Nadine Morano pour avoir mis un commentaire sous une vidéo Youtube considéré comme une injure publique par la secretaire d'état à la Famille. Le commentaire est simplement : Hou la menteuse. Ils n'ont vraiment que ça à foutre au gouvernement ???

jeudi 4 juin 2009

Vrac

Peu de billets ces temps-ci, j'ai un peu la tête sous l'eau au boulot en ce moment mais j'essaie de dégager un peu de temps par ci par là. Désolé si les billets sont un peu succincts ou décousus. J'ai quelques articles un peu plus conséquents en attente, il ne reste plus qu'a ajouter quelques heures dans la journée et je vous les soumettrai ;)

Petit Gros rappel : ce week-end, c'est les élections européennes, votez !!! Surtout si vous n'êtes pas d'accord avec tout ce qu'il se passe en France, en Europe et même dans le monde, c'est l'occasion d'essayer de faire bouger les choses au niveau de notre continent. C'est un scrutin proportionnel avec 1 seul tour donc chaque voix compte.
La fondation Nicolas Hulot a d'ailleurs publier un guide pour comprendre les enjeux écologiques au niveau européen.
Citoyens ! Aux urnes !