lundi 15 septembre 2008

Brésil

Enfin allez vous dire ! Ben oui c'est vrai, ça a traîné un moment mais finalement j'y arrive.

Donc le Brésil est un pays immense et magnifique mais je vous rassure tout de suite, je ne vais pas vous raconter notre voyage en détails, je posterai peut-être juste quelques photos à l'occasion (comprendre : quand on les aura enfin trié ;) ) Je vais simplement parler de l'écologie au Brésil (où plus précisément de l'impression qu'on en a eu).

Premièrement une chose nous a d'abord surpris puis impressionné : c'est la présence partout d'ampoules basse consommation. Tous les restaurants, les entrées d'immeuble et boutiques ou presque utilisent ces ampoules à économie d'énergie. C'est quelque chose qui nous a vraiment frappé et qui nous a amené à nous poser la question : est-ce qu'on a vraiment rien à faire de l'écologie en France ?
STOP aux lampes à incandescenceC'est vrai, ces ampoules coûtent plus chères à l'achat que les ampoules classiques mais on comprend vite (il suffit de lire les étiquettes dans les rayons des magasins) qu'on s'y retrouve rapidement puisqu'elles consomment moins d'énergie et durent plus longtemps (surtout au prix actuel de l'énergie). Alors pourquoi on en voit si peu en France, dans un pays dit développé qui est sensé montrer l'exemple ? Qu'on ne me réponde pas que c'est une question de pouvoir d'achat parce que je ne pense pas que les Brésiliens soient mieux lotis.
La seule chose qui me vient à l'esprit est une chose que j'ai lu il y a quelque temps mais que j'avais du mal à croire : la France s'enlise dans ces habitudes, les français préfèrent ne surtout pas changer leurs habitudes qui leur donnent une impression de confort, et cela même si ça leur coûte plus cher. Je parle de la France mais c'est la même chose dans la plupart des pays développés. Je trouve ça vraiment inquiétant quant à notre capacité à changer nos modes de vie pour diminuer notre consommation d'énergie.
Je tiens à signaler au passage que lors de ma dernière recherche d'ampoules basse consommation, j'ai vraiment apprécié le large choix chez BHV quand on a souvent du mal à trouver ne serait-ce que des ampoules de plafond "simples" basse consommation à baïonnette ailleurs.

La deuxième chose qu'on a remarqué, c'est qu'il y a partout des poubelles de tri. Jusque sur les sites touristiques (par exemple en haut du Corcovado, le Christ rédempteur qui domine Rio de Janeiro), il y a 3 ou 4 poubelles différentes parmi (ce ne sont pas à chaque fois les mêmes) :
  • verre
  • métal
  • déchets organiques
  • plastiques ou emballages
  • et pour le reste
Pour finir, je vous invite à voir cet article sur NeoMansLand sur le Greendex, un sondage réalisé auprès de 14000 internautes dans 14 pays par la National Geographic Society qui mesure la "vertitude" de chaque pays. Les résultats sont ... catastrophiques pour la France puisque nous sommes 12ème sur 14 (il n'y a que le Canada et les Etats-Unis derrière nous, c'est dire). Nous sommes mal classés presque partout sauf pour "dire qu’on doit laisser un meilleur environnement aux générations futures, et pour accuser les médias et la pub de nous faire consommer de manière non responsable."
En résumé, toujours aussi donneurs de leçons mais quand il s'agit de passer aux actes, c'est plus dur...

2 commentaires:

visionbresil a dit…

Bonjour,

Je suis un journaliste suisse habitant le Brésil. J’ai été correspondant en Amérique latine pour la presse suisse, belge et canadienne dans les années 1980, puis journaliste à la télévision suisse romande à Genève pendant 20 ans Retraité depuis début 2007, je me suis réinstallé de façon définitive à Rio de Janeiro.

Je publie bénévolement un blog, Vision-Brésil, qui cherche à traduire mon regard sur ce pays, vaste, contradictoire et fascinant. On y trouve des informations économiques, sociales et environnementales qui me paraissent devoir intéresser un public francophone attaché, pour une raison ou une autre, au Brésil. Vision-Brésil n’a pas de date de parution fixe, mais il est prévu environ 10 éditions par année.

Visitez Vision Brésil et faites-le connaître…
http://visionbresil.wordpress.com/

Leonardo a dit…

étant brésilien, je me permets d'apporter juste une petite précision par rapport à ton étonnement avec l'utilisation des ampoules basse consommation au Brésil : il faut savoir que le prix de l'électricité coûte super cher au Brésil et bcp de brésiliens préfèrent mettre un peu plus d'argent pour acheter ces ampoules à avoir une note salée à fin du mois.