mardi 11 décembre 2007

80 hommes pour changer le monde

Allez pour une fois, un peu d'optimisme.
Je voulais vous parler d'un livre intitulé "80 hommes pour changer le monde". Ce livre a été écrit par 2 jeunes hommes, Sylvain Darnil et Mathieu Le Roux, partis autour du monde pour rencontrer des hommes et des femmes, des entrepreneurs qui ont su marier économie, social et environnement. Voici la présentation du livre :
Imaginez un monde …

Où une banque permet aux trois quarts de ses clients de se sortir de l'extrême pauvreté tout en étant parfaitement rentable...

Où un hôpital soigne gratuitement 2 patients sur 3 et fait des bénéfices...

Où les agriculteurs se passent de produits chimiques tout en augmentant leurs rendements…

Où les emballages des produits que vous consommez sont biodégradables et nourrissent la terre au lieu de la polluer...

Où un entrepreneur de textile qui refuse les délocalisations parvient à doubler son chiffre d’affaires tous les ans tout en payant ses employés deux fois le salaire minimum...

Ce monde existe.

Sylvain Darnil et Mathieu Le Roux, jeunes diplômés de grandes écoles, l’ont exploré. Ce livre est le fruit d’une aventure : « le Tour du Monde en 80 Hommes » qui a cherché à médiatiser des entrepreneurs exceptionnels. Qu’ils soient architectes, chirurgiens, agriculteurs, banquiers ou chimistes, les hommes et les femmes présentés dans cet ouvrage ont réinventé leur métier. Loin du fatalisme ambiant, ils ont tenté de construire le monde auquel ils rêvaient au lieu de subir celui qui existe.
Non non, ce n'est pas Matrix, c'est bien notre Terre. Et tous ces gens prouvent aux sceptiques qu'il est possible et même profitable de faire du social ou du développement durable tout en gagnant de l'argent.
Un livre facile à lire et qui donne de l'espoir par la capacité d'innovation et de réaction qu'ont ces gens face à des problèmes importants.

Plus d'infos sur le site 80hommes.com.

2 commentaires:

Xuoan a dit…

Un livre très recommandable en effet.

Je l'ai lu il y a plus de 2 ans, et certains des entrepreneurs cités dans le livres ont reçu bien plus d'attention depuis (Yunus - Grameen par exemple).

Seul tout petit bémol : je trouve le ton un peu trop enthousiaste oui-oui... certainement un effet de bord de la vulgarisation importante de ce livre.

Kok a dit…

C'est vrai mais d'un autre côté ça fait du bien un peu d'optimisme et d'enthousiasme parce qu'on a plus souvent des mauvaises nouvelles que des bonnes concernant l'environnement.