vendredi 22 février 2008

La magie des quotas

Encore un excellent billet chez Maitre Eolas avec un exemple hallucinant d'expulsion factice d'un ivoirien simplement pour ajouter une unité dans le compteur de la préfecture du Doubs. Et non seulement cette expulsion n'en est pas vraiment une mais elle coute cher aux contribuables (nous donc) et elle a fait raté son mariage à cet ivoirien.
Une magnifique image de notre pays !

Dans le même ordre d'idée, j'ai entendu une analyse à la télévision d'une personne parlant des quotas dans les commissariats : un commissariat dans une ville où tout se passe bien sera mal noté puisqu'il ne remplira pas les quotas de délinquants, trafiquants, sans papiers, etc ... Les contrôles vont donc se multiplier pour pouvoir les atteindre, dégradant ainsi la qualité de vie des habitants qui se verront "embêtés" par les policiers. Ainsi au lieu de veiller à l'ordre public, les policiers vont contribuer à amener le désordre en augmentant le mécontentement. Tout à fait le contraire de leur mission à mon avis ...

2 commentaires:

Ramon a dit…

Pour info, l'analyse sur les chiffres vient de l'émession C dans l'air de lundi, mardi ou mercredi(je sais plus) sur France 5...

et aussi du zapping

Kok a dit…

Merci Ramon, c'est bien ça !
C'était dans l'émission de lundi qui est dispo sur le site de france 5 ici.